Que faire en cas d’entorse de la cheville : les premiers gestes

Que faire en cas d’entorse de la cheville ? Quels sont les premiers gestes c’est ce que nous allons voir dès maintenant !

L’entorse de la cheville est une blessure très courante : près de 6000 cas par jour en France.

Une entorse cela concerne les ligaments de votre cheville. Les ligaments constituent une sorte de corde qui va relier les os de part et d’autre de l’articulation afin de la stabiliser.

Dans le cas d’une entorse, on va avoir un mouvement extrême, le plus souvent en inversion du pied pour la cheville, qui va étirer les ligaments de façon brutale et trop intense pour eux.

Selon le degré de gravité de votre entorse de cheville :

  • Soit les ligaments seront justes étirés, allongés (foulure de la cheville)
  • soit ils seront partiellement déchirés, ou complètement déchirés (entorse de la cheville)
  • et parfois même ils entraîneront un morceau d’os avec eux (fracture par arrachement).

Les symptômes de l’entorse de cheville sont bien connus : douleur, œdème, difficulté pour marcher… 

L’apparition d’un gonflement en œuf de pigeon, d’un gros hématome, ou un bruit de craquement lors de l’accident sont des signes de gravité…

Que faire en cas d’entorse de la cheville ? Quels sont les premiers gestes c’est ce que nous allons voir dès maintenant !

▼ ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE !  ▼

 

Au moment où vous vous faites une entorse de la cheville

Arrêtez votre activité sous peine d’aggraver les lésions et le saignement.

Il n’est pas rare de voir des personnes continuer leur sport et aggraver leur entorse au point de devoir ensuite arrêter leur activité pendant des mois alors que s’ils s’étaient arrêtés de suite, leur entorse serait restée bénigne.

Si à la suite de votre entorse vous n’arrivez pas à vous relever, à marcher, à poser le pied, c’est le signe d’une grave voire d’une fracture. Dirigez-vous vers les urgences !

Sinon attendez quelques heures, puis consultez un docteur si besoin.

Pendant ces quelques heures : pratiquez la méthode GREC !

1) G = Glace

Mettez de la glace sur votre entorse

Appliquez de la glace sur votre entorse. Ne la mettez pas directement en contact avec la peau pour éviter de vous brûler, mais utilisez un chiffon.

Gardez la glace sur votre cheville pendant 15 à 20 minutes et renouvelez aussi souvent que possible ! Idéalement toutes les heures le 1er jour !

Vous pouvez utiliser un sachet plastique rempli de glaçons, des petits pois surgelés ou bien un pack gel. (ci-dessous un lien affilié pour vous en procurer).

2) R = Repos

Le repos consiste tout d’abord à stopper votre activité immédiatement. Ensuite pour les jours à venir il faudra limiter les efforts pour votre cheville.

Cela consiste notamment à soulager le poids de votre corps pour cette dernière à l’aide de béquilles ou cannes anglaises.

3) E = Élévation

Surélever votre pied lorsque vous avez une entorse de la cheville

Il vous faudra positionner votre cheville en hauteur, plus haut que votre hanche, à l’aide de coussins par exemple.

Ainsi vous favoriser la circulation de retour et éviter l’expansion de l’œdème au niveau de l’entorse de la cheville.

4) C = Compression

atele-pied-entorse-cheville
Il faut exercer une compression sur votre cheville afin d’éviter qu’elle ne gonfle !

Il vous faudra positionner votre cheville en hauteur, plus haut que votre hanche, à l’aide de coussins par exemple.

Ainsi vous favoriser la circulation de retour et éviter l’expansion de l’œdème au niveau de l’entorse de la cheville.

Faut-il faire une radio en cas d’entorse de la cheville ?

Une radiographie n’est pas obligatoire, souvent un examen clinique suffira.

Ce dernier portera sur les critères d’Ottawa pour la cheville :

  • Entre 18 et 55 ans
  • Capable de faire 4 pas au sol 
  • Absence de douleur exquise à la palpation sur les points suivants:
    • Malléole interne
    • Malléole externe
    • Os naviculaire
    • Base du 5ème métatarsien

Si ces critères sont remplis, il n’est pas nécessaire de faire une radiographie !

Que faire en cas d’entorse de la cheville les premiers jours ?

Bien sûr le traitement dépendra du degré de votre entorse, mais certains principes de traitements restent valables…

1. Continuez la méthode GREC en remplaçant le C de compression par C = Contention

Utilisez une attelle ou un straping afin de stabiliser votre cheville tout en permettant son mouvement dans le plan de la flexion/extension.

2. Éventuellement des antalgiques si douloureux, mais surtout pas d’anti-inflammatoires qui ralentissent le processus de guérison.

3. Gardez du mouvement au niveau de votre cheville !

Faites de légers mouvements doux sans douleur et en conscience.  Mobilisez votre cheville sur une amplitude non douloureuse tout en vous concentrant sur chaque mouvement et sur chaque sensation de votre cheville. Toujours sans douleur !

4. Mise en charge progressive

Les études montrent qu’il est préférable pour votre cheville de garder un peu d’activité et d’être mise en charge. Mais soyez progressif ! Ne mettez pas tout votre poids de corps dès le début.

Utilisez des béquilles pour diminuer le poids supporté par vos chevilles. Puis réalisez le bon mouvement de déroulé du pied, du talon vers la pointe comme un tampon buvard.

5. Vous pouvez éventuellement appliquer des huiles en massage doux : arnica, gaulthérie, Ylang Ylang …

6. Restez optimiste : c’est vrai pour toute maladie et lésion, pas seulement pour l’entorse de cheville. L’optimisme favorise la récupération et la guérison !  😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊

7. Favorisez la vascularisation de votre cheville.

Cela permettra d’apporter de l’oxygène et des nutriments aux ligaments de votre cheville pour faciliter leur réparation. Pour cela, pratiquez une activité cardio-vasculaire : du vélo si vous n’avez pas trop mal à la cheville ou même du vélo à bras, etc…

Et ensuite ? Comment soigner son entorse de cheville ?

Comment soigner une entorse de la cheville ?

Cependant, le traitement ne doit pas s’arrêter là.

  • 70% des patients auront des douleurs résiduelles durant les 6 à 24 mois qui suivront l’accident.
  • Environ 50% de ces patients feront une récidive !

C’est le problème des entorses de cheville tellement fréquentes et banales qu’on a tendance à négliger leur traitement et s’arrêter dès qu’on a plus mal alors qu’il y a encore beaucoup à faire : renforcer la stabilité, rééduquer des appuis solides… C’est le travail que vous ferez avec un kiné !

Le travail de rééducation sera basé sur 4 objectifs de traitement :

  • Exercices d’étirement
  • Exercices de renforcement
  • Exercices d’équilibre/proprioception
  • Retour graduel à l’activité physique.

Si ça vous intéresse, dites-le-moi en commentaire 👉 et ce sera le sujet d’un prochain article !

Recherches utilisées pour trouver cet article :

que faire en cas d’entorse de la cheville, entorse cheville, entorse cheville premiers gestes, soigner rapidement entorse de la cheville, comment soigner une entorse de la cheville, cheville gonflée remede, soigner entorse de la cheville, protocole grec, entorse de la cheville, football blessure, cheville foulée, soigner entorse, foulure de la cheville, entorse, cheville, ligaments,traitement entorse cheville, récupération cheville, guérir entorse, blessure cheville, se tordre la cheville, entorse de cheville, comment guérir une entorse de la cheville, reeducation apres une entorse de la cheville, blessure sport, réagir entorse cheville, sport et santé, pied foulure, luxation.

Votre avis m'intéresse, merci de le partager ici